Stop aux microbes et virus : 5 gestes pour les éviter !

Vous êtes ici :
Panier

 

Alors qu’il n’a jamais été plus d’actualité qu’aujourd’hui de se protéger et de lutter contre les microbes et les virus, il nous semblait important de vous donner quelques conseils pour les éviter tout au long de l’hiver. A la maison, dans la rue, lors de vos rencontres professionnelles, voici nos 5 conseils pour vous protéger et limiter les contaminations.

Lavez-vous régulièrement les mains

C’est le geste barrière le plus important. En frottant convenablement vos mains (entre 30 et 40 secondes) avec un savon, vous vous débarrassez de tous les germes qui pourraient avoir élu domicile sur votre peau. Et si le gel hydroalcoolique est idéal lorsque vous n’avez pas accès à un point d’eau, il est important de vous rappeler que le savon est votre meilleur allié à la maison et au bureau. En plus de vous nettoyer efficacement les mains, il reste doux pour la peau et limite les risques de déshydratation.

Bon à savoir : Notre gel lavant main et sa formule au PH doux saura les préserver des lavages successifs et intensifs que vous allez devoir adopter.

 

Équipez-vous d’un gel hydroalcoolique

Nous l’avons évoqué plus tôt, le gel hydroalcoolique doit vous accompagner lors de vos déplacements et doit être utilisé lorsque vous n’avez pas accès à de l’eau et du savon.

 

Assainissez l’air ambiant

A la maison ou au bureau, il est également nécessaire d’aérer régulièrement vos pièces. Ouvrez vos fenêtres tous les jours pendant au minimum 5 minutes matin et soir, même si les températures sont fraiches.

 

Limitez les contacts

Il est souvent difficile de freiner nos habitudes de contact (mains serrées et bises) mais c’est pourtant primordial lorsqu’il s’agit de limiter les risques de diffusion des microbes et virus.

 

Utilisez les bienfaits des plantes

En diffusant quelques huiles essentielles à la maison il est également possible d’assainir l’air ambiant. C’est le cas avec celle d’arbre à thé, celle de niaouli ou celle de pin sylvestre. Mais demandez conseil à votre pharmacie car elles peuvent être déconseillées dans certains cas (femmes enceintes, jeunes enfants, pathologies particulières etc.).